Comment réduire le coût de votre assurance habitation ?

Souscrire à une assurance habitation est indispensable pour vous protéger contre les différents sinistres ou dommages pouvant affecter votre logement ou celui de votre entourage. Cependant, bien que le coût d’assurance représente une part importante du budget d’un ménage, il est également possible de le réduire.

Découvrez nos conseils pour réaliser des économies considérables sur votre prime d’assurance.

Les principaux critères analysés par les assureurs

Avant de définir le montant de votre prime d’assurance habitation, votre compagnie analysera certains critères. Il s’agit surtout de :

  • Lieu d’emplacement de votre logement ;
  • La valeur réelle de votre maison ;
  • L’âge et la situation (étage élevé, rez-de-chaussée…) de votre logement ;
  • Les franchises ;
  • La sécurité de votre logement ;
  • Votre statut dans le logement (propriétaire ou locataire).

Ce sont autant des critères essentiels qui permettront à votre assureur d’estimer le niveau de risque lié à votre bien. Ainsi, plus il présentera un niveau de risque élevé, plus sa prime d’assurance sera importante.

Analysez et comparez les contrats des compagnies d’assurances

Les tarifs proposés par les compagnies d’assurance peuvent varier du simple au double. Aussi, parce que les garanties et les formules diffèrent d’un assuré à un autre. Il est important de comparer les différents contrats pour dénicher le contrat adapté à votre profil et à votre budget. Après une telle comparaison, vous finirez par trouver un contrat dont le tarif et les garanties sauront vous convenir pour vous protéger contre les dommages liés aux vols ou incendies.

 

Vérifiez que le type de protection proposé correspond au niveau de risque recherché

Une protection de base peut être moins coûteuse, mais elle n’est pas forcément celle qu’il vous faut en fonction du niveau de risque que vous pouvez accepter. Il importe donc de vous rassurer sur le contenu de la protection pour voir s’il vous couvre contre certains sinistres que vous jugez importants.

Vérifiez que les protections contre les dégâts d’eau vous conviennent

Si vous habitez par exemple dans une maison disposant d’un sous-sol aménagé, les limites de remboursement pour les dégâts causés par l’eau devraient permettre de couvrir les frais de réparation du logement de même que les frais de remplacement ou de dépannage des équipements. Par contre, si vous habitez au dernier étage et n’avez aucun bien entreposé au sous-sol, vous pouvez demander l’avis de votre coursier quant au retrait des protections contre les dégâts d’eau.

Adaptez la franchise à vos besoins de protection

La franchise désigne le montant des dommages qui sont à votre charge. Généralement, ce montant varie entre 300 $ à 1 000 $. Plus la franchise est élevée, moins l’assurance est coûteuse. Ainsi, en optant pour une franchise plus élevée, vous réaliserez des économies sur votre prix d’assurance habitation. Toutefois, en cas de réclamation, une franchise élevée indique que vous aurez à charge une somme plus importante.

Souscrivez toutes vos assurances auprès d’une même compagnie d’assurance

Lorsque vous souscrivez votre assurance auto et habitation auprès de la même compagnie, vous pourriez bénéficier des réductions et autres avantages. Plusieurs assureurs appliquent ce principe.

Installez un système de sécurité

L’installation d’un système de sécurité contre le vol et l’incendie pour votre maison représente un excellent moyen pour réaliser des économies sur votre coût d’assurance habitation. Ainsi, vous pouvez installer des systèmes d’alarme, des détecteurs de fumées ou même des verrous. Pour de nombreuses compagnies, un assuré qui sécurise son logement est vu comme un assuré qui minimise les risques de sinistres et de vol. De ce fait, certains assureurs apprécient de telles mesures préventives et offrent en retour une réduction de 10 à 15 % de la cotisation de l’assurance d’habitation. Pour les cas de cambriolage, vous pouvez voir supprimée votre franchise habitation. Quand on sait que, chaque année, plusieurs ménages sont victimes de cambriolage en France, le fait d’installer un système de sécurité ou de télésurveillance dans votre logement permet de les éviter et de dissuader les éventuels cambrioleurs.

Quel système d’alarme faut-il privilégier ?

Plusieurs modèles d’alarme sont proposés actuellement sur le marché avec des systèmes plus ou moins sophistiqués. Cependant, deux principaux types d’alarmes sont les plus répandus :

Les alarmes classiques : ces types d’alarmes ont pour objectif de faire fuir les voleurs ou cambrioleurs en les dissuadant. En effet, il suffit qu’une fenêtre ou qu’une porte s’ouvre pour que l’alarme se déclenche automatiquement en alertant toute la maison avec son signal. Si vous recherchez un modèle fiable et avancé, vous pouvez opter par exemple pour une alarme delta dore. Il s’agit d’une nouvelle gamme d’alarme Delta Dore Tyxal+ qui est la seule alarme classique du marché à offrir une autonomie longue durée de 10 ans. Ce type d’alarme ne nécessite qu’un changement de piles tous les 3 ans en moyenne.

Les systèmes de télésurveillance : ce type d’alarme peut être relié à votre smartphone pour vous alerter en cas d’intrusion. Il est aussi possible de le relier à un service de sécurité qui sera alerté et pourra envoyer un agent de sécurité dans votre maison pour vérifier.

Quel que soit votre choix de système de sécurité, vous pouvez demander l’avis de votre compagnie d’assurance. Celle-ci peut vous recommander un installateur agréé et qualifié.

Pauline

A propos de l'auteur: Pauline

Ancienne secrétaire, je me suis converti en tant que rédactrice web il y a maintenant 5 ans !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *